Mariage pour tous - pour le portage de presse aussi

Rapprochement en vue pour les sociétés de portage de presse d’Amaury et de La Poste

Il s’agit pour les deux parties de conjuguer leurs forces pour la distribution de journaux notamment, mais aussi de diversifier leur offre. La future entité serait détenue aux trois quart par le groupe Amaury et pour un quart par le groupe La Poste si la transaction se déroule jusqu’au bout.

Un projet qui suscitera bien sûr des inquiétudes parmi les salariés des deux sociétés, qui verront forcément leur organisation changer.

En termes de distribution, la SDVP (Société de distribution et de vente du Parisien), filiale du groupe Amaury, représente cent vingt millions d’exemplaires de presse quotidienne et hebdomadaire distribués chaque année, dont bien sûr Le Parisien, cependant que Néopress, filiale du groupe La Poste, distribue trente millions d’exemplaires par an.

D’un point de vue géographique, la nouvelle entité développera son activité à Lyon, dans l’Oise et en Ile-de-France. L’objectif affiché du rapprochement des deux sociétés est de fournir un meilleur service aux clients des deux groupes : particuliers, diffuseurs de presse et entreprises. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...