Verbatim - nous n'avons vu qu'une seule presse numérique B2 vraiment opérationnelle

Stéphane Mariot, co-dirigeant des Calendriers Alexandre, au Mans, nous explique les raisons qui l'ont poussé à investir dans une presse jet d'encre B2 de chez Fuji.

"Nous avons opté pour la technologie Jet Press 720 de Fuji parce qu'à la date ou non avons pris notre décision, une date assez récente puisque notre décision a été finalisée en novembre, je n'ai jamais vu une autre machine numérique B2 que la Fuji fonctionner.

La Jet Press nous a permis de travailler sur tous nos supports habituels, sans avoir à acheter de papiers spécifiques. La seule limitation de cette machine, qui ne nous concerne pas, est relative à l'épaisseur maximale des substrats que peut traiter la Jet Press 720, à savoir 300 microns je crois. Pour ce qui nous concerne, la majorité de nos productions le sont sur du 135 et du 170 grammes, en particulier pour nos supports contrecollés et nos supports à feuillets. Le fait que cette presse numérique soit basée sur un chassis de presse offset a été l'un des facteurs clés de notre décision, car toute la partie mécanique, la prise papier, la conduite des feuilles, la sortie papier, est archi éprouvée, très fiable.

C'est rassurant sur le plan de la maintenance de la machine et de sa durée de vie, et pour la formation et de démarrage de nos conducteurs. Nos conducteurs sont tous issus du milieu de l'impression offset, se retrouvent dans un univers qui leur est parfaitement connu, pas une usine à gaz !"  

Stéphane Mariot - Calendrier Alexandre - Le Mans

Plus d'articles sur les chaînes :

Sarthe
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise