Ahlstrom vend ses étiquettes à Munksjö et rentre à son capital

Naissance d'un leader européen des papiers de spécialités pour étiquettes.

Une cession d'activité n'est pas forcément chose aisée, aussi, son bouclage même partiel est toujours reçu avec beaucoup de satisfaction.

Après l'accord des autorités européennes de la concurrence, le papetier suédois Munksjö vient de prendre le contrôle d'une partie de l'activité étiquettes adhésives du finlandais Ahlstrom, au terme d'un montage financier qui voit le finlandais entrer à hauteur de 23,4% de son capital.

Cette cession concerne le marché des étiquettes sèches, celui des étiquettes adhésives et enfin, celui des étiquettes métallisées pour les boissons.

La France est particulièrement concernée avec trois sites industriels de production d'étiquettes, Lalinde, en Dordogne, Pont Eveque, en Isère, et Stenay dans la Meuse.

Il reste désormais à Ahlstrom à trouver un acquéreur pour son activité dans les papiers couchés, basée au Brésil, pour tirer un trait définitif sur cette activité.

La nouvelle entité, dont le siège social est basé à Stockholm, pour un enregistrement... en Finlande, réalise un chiffre d'affaires de 1.2 milliard d'euros, pour 3000 salariés et 15 sites de production.

Plus d'articles sur les chaînes :

Paris
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...