Arjowiggins met en avant ses papiers fabriqués en France

Le papetier inscrit son discours en faveur des papiers produits en France dans une démarche plus générale de recyclage et de valorisation des papiers, avec les parties prenantes.

C’est selon Arjowiggins une démarche créatrice d’emplois locaux, qui essaime bien au-delà de la production du papier. Elle implique en effet la filière du recyclage mais aussi les entités chargées du tri, de la collecte et du transport, et tous les salariés qui y participent.

Pour donner plus de poids à ce plaidoyer, le papetier insiste sur la proximité de ces emplois élargis de la filière papetière française, qui sont situés dans une région commune et ne peuvent pas être délocalisés si l’on reste dans la logique du recyclage de proximité.

Arjowiggins, avocat exemplaire du développement durable, inclut bien sûr dans cette démarche ses 1250 salariés en France, et a lancé tout récemment une gamme de papiers recyclés destinés à l’impression numérique jet d’encre couleur.

Jean-Charles Monange, directeur marketing et commercial d’Arjowiggins Graphic, a déclaré à ce sujet : « la gamme jet d’encre vient compléter le reste de notre offre digitale. Nous considérons cette gamme comme une solution alternative et innovante pour les imprimeurs et leurs clients Corporate. Ces papiers jet d’encre haut de gamme élaborés spécifiquement pour l’impression digitale créent de nouveaux marchés profitables dans le transpromotionnel et le marketing direct, avec un nombre grandissant d’applications commerciales print ».

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...