Pour Stora Enso à Corbehem (62), trois repreneurs potentiels

La réunion qui s’est tenue à la préfecture d’Arras le 17 mai a finalement apporté des nouvelles plutôt rassurantes aux salariés.

Depuis l’annonce, l’automne dernier, de la direction finlandaise de la papeterie de vendre cette usine, les salariés sont dans l’expectative, et la réunion de mai était très attendue.

Le problème de l’usine de Corbehem, comme de toute la filière papetière, est que la capacité de production des papetiers est surdimensionnée par rapport à la situation actuelle, d’où la tendance des papetiers à diversifier et repositionner leurs activités.

Les salariés craignent avant tout qu’un éventuel repreneur rachète le site pour ensuite le liquider.

La réunion qui s’est tenue mi-mai à la préfecture a mis autour de la table des représentants de l’intersyndicale, de la CCI, de l’Etat et des élus, réunis en comité de pilotage pour suivre le dossier.

La bonne nouvelle est trois repreneurs « sérieux » se sont manifestés et qu’une reprise globale de l’usine, pour produire du papier, pourrait être envisagée. L’identité des repreneurs n’a as été identifiée.

La prochaine réunion du comité de pilotage est prévue fin juin.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...