Verbatim - Entre les imprimeurs qui restent, c’est la guerre des prix

C’est une conjoncture épouvantable que connaissent les imprimeurs en ce moment, selon cet imprimeur du grand ouest qui fournit des prestations de labeur traditionnel, avec un parc machine plutôt récent.

« On ne sait pas quel prix proposer : en impression offset, que ce soit pour des plaquettes, des brochures…le point sensible est le prix et toujours le prix.

Et c’est la guerre ! on ne donne pas trop de détails aux collègues sur les créneaux qui marchent, pour ne pas se retrouver noyé par la concurrence, on ne raconte pas quels outils de promotion on utilise… en bref on se fait le plus discret possible, juste pour pouvoir rester. 

La qualité de l’impression, aujourd’hui, ce n’est pas un plus, c’est un minimum, ensuite les techniques évoluent, et il faut s’aligner en termes de prix.

Et ça n’est pas parti pour s’améliorer : on ne sait plus quoi faire pour se différencier. Avec ce que j’ai comme presse d’imprimerie et matériel de façonnage, j'ai de quoi fournir une bonne qualité d'impression, et pour l’instant l’activité est toujours là. Mais il faut tout le temps être à l’affût des évolutions, sinon on se fait griller pour 20 euros de différence sur une affaire ! »

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...