Papiers et cartons : situation inchangée

En ce mois d’avril, les marchés des différentes sortes de papiers et cartons demeurent généralement dans la continuité du mois précédent, communique la Copacel.

La constitution des carnets de commande, bien que correcte, reste globalement plus lente qu’au cours de l’année précédente à la même époque. L'organisation représentative des producteurs français de papiers et de cartons note cependant des différences sectorielles ; la situation est jugée globalement satisfaisante dans les secteurs de papiers et cartons d’emballage et conditionnement, alors qu’un certain attentisme demeure sur quelques segments de marchés. Le ralentissement économique américain et une baisse momentanée de la demande internationale de pâtes à papier continuent à peser sur ce marché. Le stock de pâtes détenu par les producteurs nord-américains ou scandinaves, qui s’est réduit de 97 000 tonnes au mois de mars, s’élève à 1 900 000 tonnes. Quant aux papiers et cartons récupérés, leurs prix restent stables par rapport au dernier mois, phénomène qui est également observé dans les principaux pays européens.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...