Ruel Etiquettes (Poitiers, 86) en grève la semaine dernière

Les salariés de l’imprimerie Ruel ont manifesté pour leurs acquis sociaux.

L’imprimerie Ruel est symptomatique de l’époque que nous vivons : après avoir fait partie des premières entreprises de services certifiées ISO (ISO 9002 en 1995, puis ISO 9001 en 2002), à une époque où cette certification n’était pas systématique et demandait à l’entreprise un effort et une constance exceptionnels, l’imprimerie, malgré de multiples adaptations aux chamboulements qu’a connu le secteur, a vécu comme beaucoup d’autres les déboires liés à la crise de l’imprimé, les plans sociaux, les conflits et l’obligation de se restructurer en demandant toujours plus à ses salariés, sans garantie de réussite.

Le plus désolant dans un tel contexte est que les efforts ne sont pas toujours récompensés à leur juste valeur, faute d’avoir le résultat escompté, tant les conditions de succès sont aujourd’hui nombreuses et complexes.

L’imprimerie Ruel n’a malheureusement pas échappé à ce lot qui est devenu commun à beaucoup d’entreprises, et pas seulement, hélas, dans le secteur de l’imprimerie.

Mercredi 5 juin, environ 40 % des salariés ont cessé le travail à l’initiative de leurs représentants syndicaux, pour protester contre un possible cinquième plan social. L’entreprise, qui a déjà connu quatre restructurations depuis 2006, avait misé sur les étiquettes adhésives, sans investir autant sur le reste de l’activité, ce qui a pesé sur la productivité et mis cette société familiale en difficulté.  Les plans sociaux successifs ont supprimé plus de 60 % des emplois. Aujourd’hui, 70 salariés travaillent encore chez Ruel Etiquettes. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Vienne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

RUEL ETIQUETTES recrute

Actualités de l'entreprise