Les Directs de Graphitec - X-Rite met en avant l'interopérabilité de ses solutions

L'ensemble des solutions du portfolio X-Rite parle le même langage, un avantage incomparable que et en avant le constructeur américain sur Graphitec !

GraphiLine a rencontré Georges Eric Royer, d'X-Rite France, qui nous présente cette interopérabilité, gage d'efficacité et de productivité pré-presse.

Georges-Eric Royer, interopérabilité, qu'est ce que cela signifie de façon très concrète ?

Georges-Eric Royer - "Prenons un exemple simple : j'ai un outil au pré-presse, j'ai un outil en salle de presse, j'ai un outil au laboratoire d'encre. Je pars désormais du postulat que tous ces appareils sont capables de délivrer la même information. Cette information est valable au niveau mathématique, au travers d'un standard qui est en l'occurence Pantone.

Si on prend le cas d'un imprimeur offset classique dont l'objectif est d'être certifié Iso selon 12647-2. Dans cette configuration, l'imprimeur peut être géné du fait que l'on va lui demander de mesurer une Fogra Media wedge sur une épreuve issue de son imprimante Epson avec un spectro, et quand il sera en salle de presse, sur sa presse offset, qui utilise un autre accessoire de mesure de la couleur, qui lui, donnera pour le même produit, une autre information ! Alors que quelque part il a bien fait son travail et qu'il est dans le standard ! Dans ce cas de figure, c'est la mesure même qui le met hors jeu ! "

Comment fonctionne cette interopérabilité ?

GER - " Grâce à une norme qui s'appelle XRGA, qui est introduite dans l'ensemble du portfolio X-Rite, l'imprimeur a l'assurance d'avoir des outils qui donnent exactement les mêmes valeurs, ce qui semble logique mais qui ne l'était pas !"

Quels outils sont concernés chez X-Rite ?

GER - "Sont concernés la nouvelle série iWan Pro 2, le nouvel eXact et sur l'ensemble de notre parc de scanning systems."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...