A Luleå, le numérique est durable

Facebook a pris un pari, celui de stocker les données le plus écologiquement possible. Plusieurs problématiques se posaient au géant des échanges sur Internet.

On polémique de plus en plus sur les méfaits de la communication numérique sur l’environnement, dont les utilisateurs n’ont pas conscience à première vue. Ainsi, les serveurs, ces lieux de stockage gigantesques et tentaculaires de nos chères données informatiques, consomment beaucoup d’énergie.

  • Il faut refroidir en permanence les serveurs, qui dégagent trop de chaleur, en tournant 24 heures sur 24, pour que la conservation des données n’en soit pas affectée.
  • Il faut de l’énergie, beaucoup d’énergie.
  • Les installations en elles-mêmes sont une source d’atteinte à l’environnement, de par les matériaux utilisés.

Facebook a donc installé son nouveau « Datacenter » à Luleå, au nord de la Suède. Voilà pour le froid.

La rivière qui longe le Data center, la Luleå, procure à peu de frais de l’hydroélectricité en abondance. Voilà pour l’énergie.

Question équipements, le réseau de fibres optiques de la Suède a de bonnes performances, d’où une plus grande efficacité de l’installation. Voilà pour les qualités de respect de l’environnement, en ce qui concerne les matériaux utilisés.

Quel beau pays…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...