Les Directs de Graphitec - présence remarquée de Konica Minolta Sensing dans la colorimétrie

La filiale du groupe nippon, spécialisée dans la colorimétrie souhaite s'imposer sur le marché des industries graphiques et de l'imprimerie, après l'avoir fait dans l'industrie.

Parmi les acteurs qui ont fait sensation sur Graphitec, il en est un qui a manifestement suscité beaucoup d'intérêt, dans un domaine sensible de la filière, à savoir la colorimétrie. Cette société, c'est Konica Minolta Sensing, un géant de la colorimétrie pour le secteur de l'industrie, qui cible désormais les industries graphiques et l'emballage. GraphiLine a rencontré Vincent Commes, directeur de Konica Minolta Sensing.

Vincent Commes, tout le monde connaît Konica Minolta dans la filière, comme le leader du production printing. Mais qui est donc Konica Minolta Sensing ?

Vincent Commes - Nous sommes une division autonome du groupe Konica Minolta, dont la vocation est de pouvoir permettre d'homogénéiser les couleurs tout au long de la chaîne graphique et ce quelque soit, la marque, la technologie utilisée par le client. Nous proposons des prestations de service, du conseil et des outils de mesure de la colorimétrie, sachant que notre démarche est avant tout basée autour de notre expertise et de notre savoir-faire.

Comment vous organisez-vous ?

VC - Nous nous adossons à un réseau d'experts indépendants, dont la vocation est de faire en sorte d'obtenir une totale cohérence, tout au long de la chaîne graphique. Le but premier n'est pas de vendre des instruments, il y en a plein des placards, c'est surtout de mettre en place des processus avec les professionnels de la filière qui leur permettent d'atteindre une totale cohérence colorimétrique.

A la base, vous êtes présent dans l'industrie.

VC - Konica Minolta Sensing existe depuis une trentaine d'années et a fait ses preuves dans des secteurs complexes comme l'aéronautique, la peinture, les plastiques. En parallèle à notre démarche de conseil, qui est une véritable alternative sur le secteur, nous présentons des solutions polyvalentes, permettant de calibrer depuis l'écran, les profils ICC, la calibration du CTP, le contrôle qualité, en manuel et en automatique et pour finir, la formulation des encres. 

Pourquoi travailler avec Konica Minolta Sensing quand on est imprimeur ou professionnel de l'emballage ?

VC - Avant de vouloir placer un matériel à toute force, notre démarche se base sur le conseil, d'ou notre réseau de consultants en colorimétrie. Une fois la démarche mise en oeuvre avec l'imprimeur, nous nous distinguons aussi par des technologies innovantes, en particulier un spectro  double faisceau avec source de lumière ultra violette permettant d'intégrer les azurants optiques compris dans le papier. Egalement un service après-vente assuré depuis la France, au travers de personnels Konica Minolta Sensing, couvrant tout le territoire national. Ca aussi c'est unique sur le secteur. Aujourd'hui, quand on a mis en place la gestion de la couleur, le client a réellement besoin de son instrument et ne peut se permettre de s'en passer, le temps de le retourner en Allemagne ou en Suisse, selon le prestataire...

Quel accueil recevez-vous et notamment depuis notre première rencontre du salon de l'Emballage ?

VC - Notre approche est basée sur la qualité. Le marché était en attente d'une alternative, donc l'accueil que nous recevons est très positif. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...