Les Directs de Graphitec - l'étiquette adhésive accessible à tous avec Primera

Pour 50 000 euros, Primera rend le marché de l'étiquette adhésive accessible à tous les imprimeurs traditionnels.

Primera constitue sans nul doute la solution la plus simple, la plus efficace et la moins onéreuse par un imprimeur de labeur traditionnel, pour se diversifier sur le marché de l'étiquette adhésive. GraphiLine a rencontré Eric Boniface, directeur de LPS, le distributeur exclusif de Primera en France, et par ailleurs imprimeur d'étiquettes adhésives en Ile de France !

Eric Boniface - "Chez Primera, Graphitec est l'occasion de promouvoir notre gamme d'imprimantes numériques d'étiquettes adhésives CX1200 et de découpe FX1200, dont l'accueil est excellent. Rappelez-vous : c'est il y a maintenant deux ans que nous présentions nos dernières solutions et à date, nous en avons déjà installé près d'une trentaine en France !"

Quel est l'intérêt de vos deux principales solutions ?

EB - "Nous disposons d'une imprimante numérique imprimant des bobines d'étiquettes, et d'une solution de découpe-échenillage, ayant recours à de la découpe classique avec des couteaux, adaptées aux formes d'étiquettes les plus complexes. Si ces solutions ne sont pas adaptées à de très hauts volumes, elles sont idéales pour des courts et moyens tirages. Elles sont le ticket d'entrée le plus accessible et le plus efficace pour un imprimeur traditionnel souhaitant évoluer vers l'étiquette adhésive ou pour un imprimeur d'étiquettes en typo ou flexo pour se lancer dans le numérique. Le tout, sans outils, sans clichés... Avec un délai extrèmement court, puisque l'on n'a pas besoin de sous traiter cette production."

Quel est l'avantage de votre système de découpe par rapport à de la découpe laser ?

EB - "Déjà la coût ! Notre système coûte 30 000 euros quand un système laser coûte aux environs de 100 000 euros ! Ensuite, notre système découpe plus de types de matières différentes, puisque le laser n'accepte pas les vinyles par exemple...  Quant à la forme des étiquettes, il n'y a pas de différence : notre système découpe des formes aussi complexes que du laser !"

Plus d'articles sur les chaînes :

Essonne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...