Verbatim - on assiste à un changement de comportement des acheteurs d'étiquettes

Verbatim d'un professionnel de l'étiquette adhésive qui nous donne son ressenti sur la conjoncture depuis le début de l'année 2013.

GraphiLine a rencontré un professionnel du secteur de l'étiquette adhésive, qui nous donne son ressenti à mi-année.

"L'année 2013 est placée sous le signe de l'incertitude, avec une visibilité qui n'est pas très bonne. Des secteurs d'activité sont cependant en croissance, notamment le secteur viticole, mais certains secteurs qui nous avaient habitués à de la croissance sont à la traîne, je pense notamment à l'agroalimentaire. C'est d'autant plus inquiétant que l'agroalimentaire a toujours résisté à la crise. Cette année c'est plus calme, à corréler à la diminution de la consommation des Français, notamment sur les grandes marques... 

Depuis le début de l'année, on assiste à un changement dans le comportement des donneurs d'ordres. C'est l'attentisme qui domine. On constate un baisse des volumes sur certains marchés, mais surtout une nouvelle façon de s'approvisionner. Jusqu' à présent, les donneurs d'ordres nous commandaient par exemple un million d'étiquettes que nous livrions. Maintenant, ils nous passent 10 commandes de cent mille étiquettes. Autant le dire, en optimisation des coûts, ce fractionnement, c'est pas terrible... mais ils ont le sentiment d'immobiliser moins de trésorerie...

L'autre phénomème, c'est l'attente d'une réactivité encore plus grande des donneurs d'ordres et la nécessité d'une réactivité immédiate. Il nous faut donc disposer de capacités disponibles en permanence pour répondre aux demandes".

Un imprimeur d'étiquettes adhésives - Lyon, le 29 mai 2013

Plus d'articles sur les chaînes :

Rhône
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...