Dernière minute - Ryobi prend le contrôle des presses offset Mitsubishi

Ryobi prend 60% du capital d'une joint venture regroupant sa propre activité offset feuille avec celle de Mitsubishi.

L'union fait la force : ce proverbe est plus que jamais vrai dans le secteur des presses d'imprimerie offset.

Alors qu'il y a quelques jours nous dévoilions en exclusivité sur GraphiLine, les discussions entre Heidelberg et KBA ayant trait à la mutualisation possible de services transversaux, Ryobi et Mitsubishi viennent de dévoiler les contours de leur nouvelle joint venture dans le secteur.

Selon nos informations, les deux groupes industriels nippons vont créer une joint venture commune, dont la dénomination sociale sera Ryobi MHI Graphic Technology.

Trois de ses administrateurs viendroint de Ryobi et deux de Mitsubishi.

60% du capital de la structure sera détenu par Ryobi, groupe par ailleurs actif dans l'industrie automobile, la fonderie et l'outillage, et 40% par Mitsubishi. Le capital de la nouvelle entité serait de 100 millions de yens.

Avec ce rapprochement, Mitsubishi sort par le haut d'un secteur dans lequel il a su développer d'excellentes technologies, réputées pour leur fiabilité, mais pour lesquelles la stratégie commerciale, notamment en Europe a toujours été un mystère. Il permet à Ryobi d'élargir considérablement sa gamme de presses offset dans le format 70x100, pour proposer une gamme complète aux professionnels des industries graphiques et de l'imprimerie.

La nouvelle structure emploiera 450 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 231 millions d'euros.

De plus amples informations sur ce rapprochement dans nos prochaines éditions.

Plus d'articles sur les chaînes :

Yvelines
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...