Pour Rotomega (86), ce n’est pas gagné

La fermeture annoncée du site français en 2014 et le projet d’ouverture d’une unité de production en Roumanie suscitent des doutes chez les salariés de l’imprimerie de Naintré.

L’imprimerie de Naintré emploie vingt-cinq salariés déterminés à tout faire pour que leur entreprise sorte de l’ornière.

Et depuis l’annonce qui leur a été faite de la fermeture de l’entreprise dans moins d’un an, les arguments ne manquent pas : le plan de sauvegarde de l’emploi est en cours et dans ce cadre, le rapport d’expertise-comptable a conclu à la viabilité de l’entreprise. Mais il est prévu que l’activité soit transférée en Roumanie.

Les représentants des salariés ont donc déclenché un « plan ORSEC » pour faire perdurer leur activité : le commissariat au redressement productif et la sous-préfecture ont été alertés et ont répondu présent. Une réunion est donc prévue la semaine prochaine, avec toutes les parties concernées.

But du jeu : préserver les emplois. Les représentants syndicaux ne se font pas beaucoup d’illusions sur le devenir de l’entreprise, un plan de sauvegarde de l’emploi ayant été déclenché. Mais ils défendront jusqu’au bout les intérêts des salariés.

Vignette : France 3 Poitou-charentes

Plus d'articles sur les chaînes :

Vienne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise