Le dernier site manroland encore en vente a trouvé preneur

L'unité de Plauen, fermée en décembre 2012, a rejoint un groupe industriel allemand.

Avec la vente de l'usine de Plauen, se boucle le processus de vente du constructeur allemand de presses d'imprimerie.

Si les activités feuille et rotatives avaient vite trouvé preneurs, à un britannique pour la première et un allemand pour la seconde, il n'en était pas de même pour le site de Plauen qui avant sa fermeture employait près de 400 salariés.

Un temps, le groupe Possehl basé à Lübeck, repreneur de l'activité rotatives et du site d'Augsburg s'était intéressé à Plauen. Il avait finalement renoncé à cette acquisition, entraînant sa fermeture pure et simple.

Constructeur de machines et de systèmes anti-inondations, le groupe bavarois IBS a donc fait l'acquisition de Plauen et de ses actifs, et compte y créer 150 emplois dans un premier temps, et 300 à terme.

L'activité de l'usine sera de la sous-traitance industrielle pour les entreprises liées à IBS sachant qu'à terme, le groupe bavarois compte la spécialiser dans la fabrication de pièces aéronautiques et dans le refit de machines outils.

Un bel exemple à suivre en France, où la persévéreance industrielle n'existe pas, et où la fermeture d'un site signifie trop souvent son abandon ou sa transformation en zone commerciale...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...