Pour Kodak, dernière ligne droite avant la sortie de faillite

Après avoir obtenu de la justice américaine l’agrément pour son accord avec le britannique KPP, il reste à Kodak à faire approuver l’entrée à son capital de cinq autres fonds de pension.

Le groupe américain vient de voir son accord avec le fonds de pension KPP agréé par la justice américaine. Il va donc pouvoir céder au fonds britannique ses activités Personnalisé Imaging et Document Imaging, en échange d’un effacement de la part de sa dette vis-à-vis de KPP. Une partie de ses autres créanciers devraient, si tout se passe bien, acheter à Kodak  pour 406 millions de dollars d’actions qui correspondront à 85 % du capital de l’ex-géant de la photographie.

Hormis le fonds de pension britannique KPP, cinq fonds de pension devraient donc mettre la main à la poche pour entrer au capital de Kodak et permettre ainsi au groupe de finaliser sa restructuration. Il s’agit de BlueMountain Capital, Contrarian Capital, George Karfunkel, GSO Capital Partners et United Equities Group.

Ces fonds devraient permettre à Kodak de rembourser les créanciers restants….et de sortir définitivement du rouge. Il avait déposé le bilan au début de l’année 2012.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...