La montée en flèche de MakerBot, une bulle en trois dimensions

Que faut-il penser de la valorisation de MakerBot à plus de quatre cents millions de dollars, soit plus de 25 fois son chiffre d’affaires de l’en dernier, lors de son tout récent rachat par le spécialiste de l’impression en 3D Stratasys ?

La 3D, pour être une technique relativement récente, n’en a pas moins à ce jour un vécu relativement important dans des secteurs comme l’aéronautique, le médical, l’industrie spatiale…et tout ce qui nécessite une maintenance avec des pièces spécifiques. Le fait que les particuliers ne soient pour l’instant équipés que de manière confidentielle peut légitimement donner à penser que dans les prochaines années, le marché de l’impression en 3D pourrait atteindre des sommets. 

C’est en tous cas le pari que fait l’israélien Stratasys, fabricant d’imprimantes et de systèmes d’impression 3D pour la production de divers prototypes. Ses clients traditionnels sont l’industrie, l’aérospatiale, le médical mais aussi les loisirs.

MakerBot est plus orienté vers des matériels d’impression destinés au grand public, un marché en pleine expansion. La réunion de ces deux spécialistes de la 3D, même en conservant leurs spécificités respectives, pourrait s’avérer être un moteur pour le développement de l’impression 3D en général.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...