Le groupe papetier Hamelin (14) se restructure

Plusieurs sites sont condamnés en Europe et 72 postes supprimés en France.

Rien ne va plus pour le groupe papetier normand Hamelin, groupe surtout connu pour sa marque de cahiers scolaires Oxford mais aussi pour les papiers Cansons, rachetés en 2007, qui emploie 3000 salariés dans 21 pays.

La société basée à Caen, a en effet annoncé, lors d'un comité européen d'entreprise, qui avait lieu à Bruxelles le 17 septembre, la mise en place d'un vaste plan de restructuration, qui pourrait déboucher sur la fermeture de plusieurs usines en France, sachant que 66 emplois à Colombelle (marketing et comptabilité) et 6 à Caen seront d'ores et déjà supprimés.

Selon nos informations, le groupe papetier pourrait fermer 5 usines en Europe, dont 3 dans l'hexagone.

Dans les industries graphiques et l'imprimerie, le groupe Hamelin est actif dans le secteur de l'enveloppe, imprimées ou non. Le groupe a fusionné ses activités dans ce domaine avec celle du Suédois Bong en 2010, pour en devenir le premier actionnaire, avec 24.9% du capital.

Cette activité, dont le siège social est basé à Malmö, en Scanie, qui n'est pas concernée par la restructuration annoncée, réalise un chiffre d'affaires de 3.5 milliards de couronnes, et emploie 2400 salariés. 

En France, Bong possède la société Sepieter (ex-Hamelin), basée dans le Nord, spécialisée dans la fabrication et la personnalisation d'enveloppes.

Le groupe Hamelin annonce lui un chiffre d'affaires de 600 millions d'euros, pour 27 usines, réparties dans 9 pays.

Plus d'articles sur les chaînes :

Calvados
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...