Verbatim - le marché des rotatives labeur dans le monde

Ce que représente aujourd'hui le marché des ventes de rotatives labeur dans le monde, par un professionnel du secteur.

"On pourrait considérer qu'il se vend grosso modo une cinquantaine de rotatives de labeur par an dans le monde. Il est intéressant de constater sur ce marché une évolution forte des imprimeurs.

Alors que dans le passé, il se vendait plus d'une rotative sur deux en configuration 16 pages, maintenant, ce pourcentage a décru pour ne représenter peut être plus qu'une rotative sur trois. Les 16 pages restent des machines d'imprimerie demandées, mais dans des configurations plus sophistiquées que jusqu'alors, avec plus d'équipements périphériques, visant à apporter plus de valeur ajoutée au produit imprimé.

Les imprimeurs de magazines ou de publicité vont aujourd'hui rechercher des machines de plus grande laize, de plus grande vitesse pour des paginations pas forcément élevées. Hormis les 16 pages, la rotative type vendue pour réaliser, soit des prospectus GMS, un marché en croissance, soit à l'édition est typiquement une 48 voire une 64 pages.

En 48 pages, on a des rotatives shortline, c'est à dire sens travers, ou des machines de type 64 page long-line, sens des fibres, voire des 96 pages. On note une tendance vers des machines short line 64 pages, ce qui s'est récemment vu en Grande-Bretagne chez Polestar. Ces machines sont souvent équipées de 1 ou 2 plieuses. Aujourd'hui, les attentes des rotativistes par rapport à leurs machines est la productivité, la souplesse d'utilisation et la qualité du SAV".

Un professionnel de la rotative - Bruxelles, le 24 septembre 2013

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...