L'imprimerie Martinenq (77) réceptionne sa première presse offset KBA

Cette imprimerie familiale spécialisée dans les imprimés pour les secteurs du luxe et des cosmétiques, a commandé sa première presse offset de marque KBA.

En l'occurrence, une KBA Rapida six groupes plus vernis hautement automatisée, installée dans son usine de Lieusaint en Seine-et-Marne (77). 

Les origines de l'imprimerie Martinenq remontent à 1921, époque ou Pierre Martinenq crée un atelier de reliure et de façonnage en plein cœur de Paris. Depuis, les temps ont bien changé et l'imprimerie Martinenq emploie 88 collaborateurs, réalise 2 millions de notices pliées par jour, 600 000 brochures et 700.000 cartes avec collage de sachets par semaine.

Dirigée par Jean-Christophe Martinenq, l'imprimerie a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 13,5 M€ en 2012, ce qui en fait l'un des tous premiers imprimeurs de labeur franciliens.

Pour l'industriel, le choix d'une presse KBA s'est fait afin de "pouvoir répondre aux demandes les plus exigeantes et les plus insolites de sa clientèle". L'entreprise s'est historiquement toujours dotée des technologies les plus innovantes et les plus performantes.

La presse livrée chez Martinenq consiste dans une Rapida 106 six couleurs plus vernis, dans une version hybride avec rehausse et sortie rallongée triple. Elle présente la particularité de pouvoir imprimer des supports de très faible grammage ou au contraire, de très fort grammage.

Pour répondre aux exigences des donneurs d'ordres en terme d'ennoblissement, le groupe vernis DriveTronic a été doté d'un réchauffeur de vernis, d'un système d’alimentation et de nettoyage automatique et d'un circulateur Super Coat, ce qui permet d'obtenir des effets de vernis variés, de très haute qualité.

Plus d'articles sur les chaînes :

Seine-et-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

MARTINENQ recrute