Le Cloud d'Adobe, une passoire ?

La cyberattaque dont a été victime l'éditeur américain début octobre ne lasse pas d'inquiéter sur l'efficacité de sa sécurité informatique.

Le

Que penser de la qualité de la sécurité informatique de la société Adobe, dont la stratégie dépend désormais du cloud, ou informatique connectée ?

Telle est la question que ne cessent de se poser les professionnels clients de l'éditeur américain, qu'ils soient photographes, graphistes ou imprimeurs, qui ont jusqu'à présent fait confiance à la société.

Car au vu de l'ampleur du piratage, il y a vraiment lieu de se poser la question.

Une fois le buzz médiatique retombé, Adobe dévoile peu à peu la vérité, et autant le dire, elle est effarante...

Ainsi, si juste après l'attaque Adobe avait indiqué que 2.9 millions d'enregistrements chiffrés de comptes bancaires avaient été piratés, la société précise aujourd'hui qu'un fichier d'archive de 150 millions d'identifiants de connexions l'a aussi été, 38 millions de comptes actifs ayant dû être réinitialisés...

Autre point plutôt anecdotique, les pirates en ont aussi profité pour dérober des codes sources de Photoshop, en plus de codes source d'Acrobat, de Reader et de ColdFusion...

Magnanime, Adobe a offert un an de surveillance de leurs comptes bancaire, à ses clients dont les informations de carte de crédit ont été piratées.

Le minimum minimorum...

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO