Une piste italienne pour sauver l'imprimerie hélio H2D Lys (59)

Un groupe d'imprimerie italien serait intéressé par la reprise de l'imprimerie nordiste.

Tout va désormais très vite pour l'imprimerie H2D Lys, à Nieppe.

En redressement judiciaire depuis le 22 janvier dernier, cette imprimerie hélio du groupe H2D, pouvait être placée en liquidation judiciaire le 12 novembre, lors d'une audience du tribunal de commerce de Dunkerque qui s'annonçait à hauts risques.

Pendant des mois, le nom de Jean Valli, repreneur de la plateforme d'impression Edipro avait circulé, d'autant plus amplifié que la liquidation d'une autre unité du groupe, l'imprimerie H2D Hellemmes (59), lui avait permis de récupérer les terrains de l'entreprise, à la surprise générale.

Cette piste longtemps évoquée n'a depuis lors plus avancé, et c'est du côté de l'Italie et du groupe Roto Alba, qu'H2D Lys trouvera peut être son salut.

Le patron du groupe transalpin, Basile Gian Maria, aurait ainsi déposé une offre de reprise auprès de l'administrateur judiciaire de l'imprimerie, et souhaiterait bénéficier d'H2D Lys pour développer son activité en France.

Roto Alba travaille déjà dans l'hexagone depuis l'Italie, mais la France présenterait des avantages comparatifs forts, notamment du fait d'un coût de l'énergie plus faible qu'en Italie.

Sur les 125 salariés d'H2D Lys, tous ne conserveront pas leur poste dans le cadre de cette reprise, sachant que le repreneur devra financer la reprise des machines et leur remise en état.

Plus d'articles sur les chaînes :

Nord
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise