Arctic Paper lance une gamme de papiers-cartons dédiée à l'emballage

Le papetier suédois lance 3 gammes spécifiquement dédiées à l'emballage, sous la marque générique AP-TECH, pour Technical Paper.

Le secteur de l'emballage offre des débouchés on ne peut plus prometteurs pour les groupes papetiers, à l'instar du suédois Arctic Paper qui vient de se lancer sur ce marché avec une offre particulièrement complète.

Car si jusqu'à présent, la société n'adressait ce marché qu'à travers certaines références aux grammages élevés, elle vient de lancer 3 nouvelles gammes, spécifiquement élaborées pour l'emballage. 

AP-TEC FLEX, est tout d'abord une gamme de papiers couchés 2 faces, allant de 70 à 100g, dédiée à l'extrusion ou contrecollage, qui sera notamment utilisée pour la fabrication de complexes.

AP-TEC PACK, est quant à elle une gamme de cartes couchées 2 faces, allant de 250 à 300g, dédiée à la fabrication de petits emballages tels des étuis, les boîtes pliantes, nécessitant des rendus d'impression supérieurs, du fait d'une extrême blancheur et d'une bonne imprimabilité. Les marchés visés sont la pâtisserie confiserie (certification alimentaire), la cosmétique et les soins personnels.

AP-TECH LINER, enfin, est une gamme de papiers couchés double face allant de 115 à 200g, destinés à être contrecollés sur de la cannelure ou du carton plat. Leur blancheur et leur grammages leur permettent de cibler des marchés de l'emballage consommateur, la plv, les bags in box et l'emballage alimentaire, ainsi que le marché des coffrets rembordés.

A noter que ces trois gammes de produits sont fabriquées en Suède, à Falun, dans l'usine Grycksbo, acquise par Arctic Paper en 2010.

Jaana Ahlroos, chef de produits papiers couchés à Arctic Paper déclare sur GraphLine : "Tous nos produits AP-Tec sont fabriqués à partir de fibres vierges, qui offrent un net avantage par rapport aux produits recyclés dans de nombreuses applications. Arctic Paper Grycksbo offre de très bonnes performances environnementales. Les émissions fossiles de CO² sont aujourd'hui nulles et la production consomme très peu d'eau. En outre, toutes les certifications essentielles à notre domaine d'activités, fournies par des organismes de normalisation tels qu'ISO, EMAS, FSCTM* et PEFC ainsi que la certification pour le contact alimentaire (ISEGA) sont en place."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...