Sequana se sépare d'une partie de son activité papetière

Recomposition de gammes pour le papetier franco-italien en difficulté.

26.5 millions d'euros : c'est le montant du chèque qu'encaissera le groupe papetier Sequana (ArjoWiggins, Antalis), de la vente d'une partie de ses papiers ArjoWiggins à son concurrent Favini.

La cession en question concerne la gamme de papiers "Casting", des papiers fabriqués en Grande-Bretagne, utilisés dans l'industrie (notamment pour la fabrication de "cuir synthétique"), que ce soit dans l'ameublement, dans l'automobile ou dans la mode, une activité qui génère un chiffre d'affaires de 33 millions d'euros et emploie 15 collaborateurs.

Clairement des secteurs qui ne font pas forcément partie du coeur d'activité de Sequana, bien que porteurs.

Dans un bref communiqué, la direction de Sequana précise d'ailleurs que le produit de cette vente doit permettre de contribuer à la réduction de la dette du groupe, qui a affiché une perte nette de 36 millions sur le premier semestre.

En parallèle à cette cession, Sequana a signé un contrat de 5 ans avec Favini, portant sur l'approvisionnement exclusif de certains papiers semi-finis et finis.

Plus d'articles sur les chaînes :

Hauts-de-Seine
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...