Electronique imprimée, les applications concrètes, nouvel eldorado pour les imprimeurs ?

Demain, les produits les plus divers embarqueront de l'électronique et deviendront intelligents. Un nouveau marché à côté duquel les imprimeurs ne doivent pas passer.

Véritable révolution technologique, l'électronique imprimée concernera demain des produits que l'on imagine pas encore, pour des volumes d'impression étonnants, industriels, soit un marché de près de 40 milliards de dollars en 2020 !

Ce marché s'articule autour des caractérisitques mêmes de cette technologie, à savoir une électronique organique (composant électroniques réalisés à partir de matériaux organiques), intégrée par impression, sur de grandes surfaces, souple, permettant de s'intégrer ainsi sur les produits les plus... étonnants !

GraphiLine a dressé la liste des grandes applications aujourd'hui accessibles à l'électronique imprimée, auxquelles les imprimeurs devraient s'intéresser, qui maîtrisent parfaitement et depuis toujours, les différentes technologies d'impression utilisées dans ce domaine (lire notre article : les technologies d'impression de l'électronique imprimée).

Le photovoltaïque couches minces
Si les technologies de l'électronique imprimée permettent de réaliser des panneaux photovoltaïques souples, légers et pour un coût réduit, leur efficacité énergétique est encore à parfaire, le rendement étant encore trop faible. La R&D est très active dans ce domaine, pour rendre les encres organiques plus durables et efficaces. En attendant, il est possible d'utiliser des encres inorganiques, nettement plus efficaces pour imprimer des cellules photovoltaïques ! 

Le e-Paper et l'affichage
La fabrication du papier électronique sera t-elle demain réalisée par des imprimeurs ? A défaut d'imprimer des journaux ou des e-Books, les imprimeurs seront-ils demain des maillons indispensables de ce support révolutionnaire ? C'est à espérer, tant le potentiel est colossal, qui ira jusqu'aux papier mural électronique, permettant de transformer un pan de mur... en téléviseur ! Autre potentiel gigantesque, le secteur de l'affichage, qui pourrait à terme remplacer ses écrans LED pour le papier électronique, affichant un blian cardone bien meilleur !

L'éclairage
Ce marché, celui des leds organiques est à proprement parler colossal, puisqu'il concerne aussi bien des éclairages qui remplaceront les halogènes et néons énergivores, que celui des ecrans auto-éclairants, qui remplaceront les écrans rétro-éclairés (ordinateurs, smartphones)... En terme de technologie, les éclairages leds classiques relativement onéreux à produire trouveront de plus un substitut, dont la souplesse, le format et la légéreté devraient permettre des applications encore inconnues, comme des plafonds/murs/rideaux textiles éclairants.

Les composants électroniques
Le marché des composants électroniques comprends des produits comme les étiquettes RFID, classiques, les étiquettes et packaging intelligents, capteurs, batteries, condensateurs. Le constructeur suédois Volvo pense ainsi utiliser des panneaux de carrosserie en fibre de carbone, intégrant des batteries noyées sous la peinture, la carrosserie servant ainsi à stocker l'énergie...

Les systèmes intelligents
Il s'agit notamment de textiles imprimés d'une couche électronique, permettant de disposer par exemple de textiles chauffants. Ce marché balbutiant s'oriente plutôt vers l'automobile, la sécurité et le militaire.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...