L'AFP lourdement condamnée pour violation volontaire du droit d'auteur d'un photojournaliste

L'agence française de presse s'était sans vergogne aucune, attribuée la paternité de photos, dérobées sur internet puis réutilisées des milliers de fois.

1.22 million de dollars, c'est ce que devra verser l'AFP à Daniel Morel, un photojournaliste haïtien dépouillé de ses droits d'auteur par l'agence de presse française, condamnée... aux Etats Unis, on l'imagine bien, après 4 ans de procédure juridique...

Les faits remontent à 2010 et au tremblement de terre en Haïti. Un photojournaliste freelance, sur place, photographie les rues de Port au Prince durant toute une journée, avant de poster 13 d'entre elles sur TwiPic, un service en ligne de Twitter.

Ces photos sont peu après reprises, en violation des droits d'auteur, sur un blog basé en République Dominicaine, où un éditeur de l'AFP, Vincent Amalvy les télécharge et en diffuse huit sur le fil de l'AFP, qui seront reprises par Getty, partenaire de l'AFP...

Ces photos seront ensuite reprises des milliers de fois, sous signature AFP, pour illustrer des Unes du monde entier...

Daniel Morel porte plainte, l'AFP répondant avec suffisance que le fait de les poster sur Twitter, signifierait l'abandon de ses droits !!!

Une position logiquement réfutée par la justice américaine : une vraie victoie pour le droit d'auteur et le photojournalisme...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...