Amazon singe le papier avec son prochain Kindle

Eclairage automatique et retour de force au programme d'un nouveau modèle prévu en 2014.

Si le marché des liseuses électroniques affiche des résultats très variables selon les marchés, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et les Pays Scandinaves étant en pointe dans ce domaine, sans doute pas pour les mêmes raisons pour ces derniers, l'accès à des librairies n'y étant géographiquement pas simple, à contrario de l'Europe continentale, les opérateurs ne baissent pas les bras et redoublent d'imagination pour tenter de détourner les lecteurs du livre papier.

Après les campagnes de désinformation grossières sur le fait que le papier polluerait, alors qu'il est composé de déchets de bois et se recycle jusqu'à 6 fois, présentant un bilan carbone bien meilleur que celui d'une liseuse électronique, les opérateurs veulent désormais aller plus loin, et se rapprocher des sensations offertes par un livre papier.

Ainsi, si l'actuelle version du Kindle d'Amazon se nomme Paperwhite, du fait d'un écran qui présenterait des caractéristiques de lecture proches de celles du papier, la version attendue en 2014 de la liseuse du géant américain intègrerait 2 nouveautés allant sans ce sens : un contraste automatique de l'écran, pour adapter le confort de lecture à l'éclairage ambiant et un retour de force quand on tourne une page...

Ces éléments suffiront-ils à convaincre de nouveaux lecteurs à acheter un Kindle, pour ne disposer ensuite que du droit de lire un lire dûment payé, au prix fort (pour un simple fichier PDF sans valeur technique !), sachant qu'à tout moment, Amazon de donne la possibilité sans sommation de l'effacer de votre Kindle ?

Pas si sûr...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...