Un Oscar de l'Emballage pour la dorure à chaud numérique de MGI

Le constructeur français une nouvelle fois récompensé pour l'innovation et la qualité de son iFoil, une machine qui pourrait bien révolutionner le secteur de l'ennoblissement des documents.

Les industries graphiques ont connu ces dernières décennies, des révolutions majeures, telles la PAO et les scanners à plat, ainsi que le développement de l'impression numérique, de production ou grand format.

Le domaine de la finition n'avait pas beaucoup bougé, si ce n'est ces toutes dernières années, avec les vernis jet d'encre et vernis jet d'encre en relief (dits 3D), qui permettent de magnifier l'imprimé par le biais d'une solution simple à mettre en oeuvre, fort éloignée des process lourds de type sérigraphique, qui d'ailleurs ne permettent pas l'impression de motifs vernis en données variables.

mgi_400_02
mgi_400_02

Autre domaine traditionnel qui n'avait pas beaucoup bougé, celu de la dorure à chaud autre procédé ne permettant d'ailleurs pas non plus, la réalisation de données variables "dorées".

L'iFoil, la toute dernière technologie de MGI, qui associe le principe de la dépose d'un vernis jet d'encre, servant de base à l'application d'une feuille de dorure par le biais d'un cylindre de pression à chaud, constitue à n'en pas douter une véritable révolution dans ce domaine, en faisant disparaître un frein majeur : la forme ou le cliché.

Une révolution récompensée donc par le 58e Oscar de l'Emballage, pour une technologie française destinée à terme à révolutionner le domaine de l'ennoblissement des imprimés... dans le monde entier !

Kevin Abergel, VP marketing de MGI déclare à cette occasion sur GraphiLine : "iFOIL représente une véritable rupture technologique en proposant le premier équipement au monde capable de réaliser en une passe, de la dorure à chaud et du gaufrage intégralement numériques. Ce nouveau procédé numérique élimine totalement le recours à des clichés ou formes imprimantes".

Chapeau !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...