L'imprimerie de Montligeon (61) ne répond plus

Les élus locaux dénoncent le mutisme des dirigeants de l'imprimerie depuis des mois, qui vient d'être placée en redressement judiciaire.

Mais que se passe t-il à l'imprimerie de Montligeon depuis ces 6 derniers mois ?

Placée en redressement judiciaire cette semaine par le Tribunal de Commerce, la société, qui doit près de 600 000 euros aux collectivités locales, ne répond plus aux demandes répétées des élus locaux depuis des mois...

A tel point d'ailleurs que le sénateur-maire de Mortagne au Perche s'est fendu d'un communiqué de presse pour dénoncer cette situation.

Une situation d'autant plus étonnante que les locaux de l'imprimerie ont été construits par la Communauté de Communes de Mortagne, qui les loue à l'imprimerie, une démarche mise en oeuvre afin d'aider au maintien de l'emploi sur le territoire.

Imprimerie réputée, l'imprimerie de Montligeon a connu des difficultés à partir de sa reprise de l'imprimerie La Fertoise en 2005, fusion souhaitée et poussée... par les édiles locaux, la encore pour préserver l'emploi. 

Cette fusion, qui s'est très mal passée d'un point de vue managerial, a été suivie d'un déménagement en 2008, survenu au plus fort de la crise, ne facilitant pas le développement de la nouvelle structure.

En 2011, l'imprimerie, créée en 1888 par l'Abbée Buguet, a été reprise par les Etablissements de Cartonnage Gaultier.

Dans son communiqué de presse, le sénateur-maire de Mortagne souligne l'engagement intact des élus aux côtés de l'imprimerie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Orne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise