Landa choisit Komori pour ses presses nanographiques feuille

Après un long suspense, c'est finalement Komori qui a été retenu par Landa : un secret de polichinelle.

Lors de la dernière Drupa, les presses nanographiques feuille présentées par Landa Corporation étaient toutes basées sur une architecture technique de chez Komori, aussi, l'annonce d'un partenariat renforcé entre les deux sociétés dans ce domaine n'étonnera -t-il personne.

Rappelons que le procédé Landa, la Nanographie, consiste à déposer sur un "blanchet" de transfert, un film d'impression réalisé en jet d'encre, ayant recours à une encre nanographique, le tout par le biais d'une machine dont le transport papier est directement issu des presses offset existantes.

Au terme du partenariat annoncé, les deux sociétés ont communiqué sur le fait que Komori serait le seul fournisseur de l'architecture technique des presses feuille Landa.

La première presse nanographique Landa S10 est attendue pour le 4e trimestre 2014.

Plus d'articles sur les chaînes :

Hauts-de-Seine
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...