Opération de la dernière chance pour l'imprimerie italienne Ilte-Satiz

Cette ancienne gloire de l'imprimerie italienne en pleine déconfiture.

Il est des imprimeries qui, à l'instar de certains bateaux, ne veulent pas mourir et font l'objet d'un acharnement quasiment thérapeutique.

C'est le cas de l'imprimerie Ilte, une vieille gloire de l'imprimerie italienne, basée à Turin et qui fit naguère fortune sur deux marchés distincts : l'impression de catalgues de VPC en hélio et celle d'annuaires téléphoniques sur rotatives offset sans sécheurs...

Deux marchés qui se sont successivement effondrés, pour ne laisser de la Ilte, que l'ombre d'elle même.

Il y a deux ans, l'imprimerie Ilte a ainsi stoppé ses rotatives hélio de Turin, deux vieilles Cerutti en l'occurrence (3 m de laize en 11 bandes), en grande partie du fait de la faillite de l'un de ses grands clients, la société de vente par correspondance Quelle. Sur le marché des catalogues de VPC, la société s'était fait pour habitude de matraquer les prix de vente pour livrer des produits de piètre qualité, comme nous l'a confirmé un imprimeur hélio européen.

Au même moment, une partie de sa force de vente export est partie pour la concurrence, Roto Alba et Euro Gravure (Arvato) pour ne pas les citer, tandis que le propriétaire du groupe aurait cédé les bâtiments de l'usine turinoise... pour pour près de 60 millions d'euros, dans un acte désespéré qui n'avait trompé personne.

Après avoir repris la Satiz dans la foulée pour tenter de récupérer des marchés à la Fiat, la Ilte a traversé une grave crise qui vient de trouver un énième dénouement : sa reprise par un autre imprimeur turinois, l'imprimerie Canale, un imprimeur de livres qui fabrique une bonne partie de sa production... en Roumanie !

Le montant de la reprise ne nous a pas été confirmé mais les 180 salariés repris, on peut supposer que ce montant doit être symbolique. 

Dans tous les cas, Canale récupère 3 rotatives manroland 64 pages, avec sécheurs, et ambitionne de créer un leader régional sur Turin, capable de rivaliser avec Milan.

L'avenir dira si ce pari était judicieux...

Plus d'articles sur les chaînes :

Paris
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...