Nappe phréatique contaminée au Québec : les papetiers montrés du doigt

Un programme expérimental de recyclage des boues d'usines de pâte à papier et de papier mené en Outaouais a mal tourné. Les habitants de la région sont condamnés à boire de l'eau en bouteille. En espérant que le pire sera évité.

La consternation et l'inquiétude règnent à Clarendon, petite communauté située près de Shawville en Outaouais (ouest de Québec).

La nappe phréatique aurait été contaminée lors d'opération d'épandage de boues papetières à proximité des terres agricoles et des puits artésiens de la ville.

Depuis vendredi dernier, des riverains se plaignent en effet de nausées et de douleurs intestinales, sans raison apparente.

Devant cette situation, la direction de la Santé publique de Shawville a interdit la consommation de l'eau du robinet.

Le ministre de l'Environnement du Québec, André Boisclair, se veut toutefois rassurant et souhaite éviter toute panique. Des représentants de son ministère sont actuellement sur place et réalisent une importante campagne de prélèvements.

Au Québec, le retraitement des eaux usées est un dossier particulièrement épineux. Si une loi plus contraignante sur l'eau potable doit prochainement être votée, la démarche des municipalités dans ce sens est encore bien lente.

Les 90 municipalités auxquelles le ministère a ordonné d'améliorer leur réseau n'en sont encore qu'à l'étape des devis techniques...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...