Un papier d'art japonais, pour les imprimantes Epson

Le constructeur nippon d'imprimantes pour la photographie, la communication visuelle et le marquage, présente Kozo.

La papier Fine Art est un marché très spécifique, particulièrement bien adapté au marché de l'impression photo haut de gamme ou à la reproduction d'oeuvres d'art.

Dans ce contexte, Epson, qui s'est fait un nom dans ce domaine avec son concept de Digigraphie, lance sur le marché français un nouveau papier d'inspiration japonaise : Kozo.

Kozo reprend un concept millénaire au Japon, à savoir celui d'un papier très fin, très doux au toucher et de très haute qualité, constitué de fibres de murier. Un papier exceptionnel issu d'un pays où la fabrication du papier confine parfois à l'art, et ou le support papier est véritablement vénéré.

La référence proposée par Epson se destine à des tirages pour exposition sous cadres bois, à la réalisation de kakémonos voire à celle de tirages calligraphiés.

Offrant une grande résistance à l'humidité et une grande durabilité, le papier Kozo présente un grammage étonnament léger de 34g/m2.

Pour faciliter les opérations d'impression, il faut préciser qu'il est doté d'un pelliculage verso, facilement détachable, permettant d'obtenir un positonnement idéal et l'absence de toute déformation.

Plus d'articles sur les chaînes :

Val-de-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...