Le papetier Stora Enso va fermer sa seule usine française

Fin de l'histoire pour la papeterie de Corbehem (62).

Faute de repreneur pour son site français de Corbehem, le groupe papetier finlandais Stora Enso a décidé de le fermer au 30 juin prochain.

Avec cette fermeture annoncée, c'est l'une des plus grosses unités françaises de fabrication de papier qui va fermer ses portes, la seule  dédiée au papier magazine, un site qui emploie encore 335 personnes directement, et 600 indirectement.

Autant dire que cette fermeture représente un coup dur pour la filière papetière hexagonale et une tragédie pour la région.

Pour le groupe finlandais, cette décision est somme toute logique, l'usine perdant de l'argent depuis des années et ne fabriquant qu'un seul type de papier, de surcroît en perte de vitesse.

En 14 mois, seuls trois entreprises ont montré un signe d'intérêt pour Corbehem, sans aller plus loin que la simple déclaration d'intention, effrayées par les perspectives à venir, tout en étant élogieuses quant au personnel et à l'outil industriel précise la direction.

Construite à partir de 1920, l'usine papetière de Corbehem était alors intégrée dans un complexe produisant du sucre, de la pâte à papier, du papier et du carton, pour la société Béghin ! Un site qui a employé jusqu'à 3000 personnes !!

Une situation qui perdurera jusqu'au début des années 80.

A partir de cette période, les réorganisations se succèdent les unes aux autres et le site ne comporte plus guère aujourd'hui que la fabrication de papier magazine, un marché sinistré.

Une production réalisée sur une gigantesque machine à papier installée en 1990, et qui faisait de l'usine à cette époque, le plus gros site de production de papier magazine au monde !

Les temps changent...

Plus d'articles sur les chaînes :

Pas-de-Calais
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...