Confidentiel - Newsprint, une tentative d'OPA de la CGT du Livre, sur la Filpac CGT ?

Un professionnel de la filière nous donne son avis sur le projet Newsprint, qui consiste pour le Monde, à transférer l'impression de ses suppléments magazines sur une nouvelle imprimerie à statut presse, mais opérant 2 rotatives 48 pages mixtes, labeur-feuille...

Cette imprimerie, qui serait basée en Ile de France, serait opérée par le groupe varois Riccobono. Elle permettrait notamment de "récupérer" 35 salariés de l'imprimerie du Monde, "licenciés" (!!) suite à la restructuration de l'outil industriel du quotidien.

Son statut serait celui d'une imprimerie de presse, lui permettant de recevoir des subventions au titre du plan de modernisation de la presse, bien que dotée d'un outil industriel mixte, labeur-feuille, lui ouvrant des marchés jusqu'alors inexplorés dans le domaine de la presse.

Un professionnel de la filière nous donne son avis sur ce projet et ses implications :

GraphiLine - Le projet Newsprint ne consiste t-l pas notamment en une OPA de la CGT du Livre, sur la Filpac CGT ?

"Effectivement, on assiste vraisemblablement à une OPA de la CGT du Livre, sur la Filpac CGT, dans un contexte où la forte érosion du tirage des quotidiens, voire leur possible disparition à terme, remet en cause la pérénité même de cette organisation. En cherchant à aller sur le marché du labeur, le Syndicat du Livre joue sa survie ! Ce, clairement parce que le marché du magazine, est un marché stable ou en légère croissance. Il faut bien voir que Newsprint serait une imprimerie à statut presse, mais de fait positionnée sur le labeur !! Elle serait en mesure de capter tout marché de magazine hebdomadaire, ou mensuel, mais pourquoi pas aussi, tout marché de tract ou prospectus ! En fait, ce projet reviendrait à financer avec de l'argent public, la création d'une concurrence déloyale pour le secteur de l'imprimerie de labeur, non subventionnée... D'un point de vue syndical, c'est clairement une tentative d'annexion de la Filpac CGT par le Livre, sachant que la création de cette imprimerie affaiblirait fortement la Filpac, en coulant une partie du secteur du labeur. L'Etat doit-il financer avec de l'argent public, une concurrence déloyale au secteur de l'imprimerie de labeur, qui souffre déjà énormément de la concurrence étrangère ? On nous parle de politique industrielle... Il est peut être venu le moment de laisser disparaître des systèmes issus d'une époque révolue, pour réellement consolider notre outil industriel !! D'ailleurs, pourquoi ne pas aborder publiquement le sujet de la rémunération des ouvriers du Livre ? Le moment n'est-il pas venu que le Grand Public sache ce qu'il en retourne vraiment ?? Une sorte d'opération de transparence ? Les Français seraient sans doute surpris !! "

Plus d'articles sur les chaînes :

Val-de-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...