C'est fini pour l'imprimerie Sopan-Sajic (16)

L'entreprise en liquidation ne sera finalement pas reprise.

La fin de l'histoire a sonné pour l'imprimerie charentaise Sopan-Sajic.

Placée en liquidation judiciaire en décembre dernier, cette imprimerie d'une centaine de salariés, située à La Couronne et dirigée par Jean-François Vieira, par ailleurs ancien président du tribunal de commerce d'Angoulême, était spécialisée dans l'impression d'agendas et de calendriers, des produits dits millésimés, un marché qui connaît une chute de près de 35% depuis 2008 !

Depuis l'annonce de la liquidation, un collectif de salariés, appuyé par l'ancien dirigeant, travaillait sur un projet de reprise, par le biais d'une coopérative de production ouvrière (SCOP).

Ce projet devait permettre de reprendre 29 des 96 salariés de l'imprimerie, la redimensionnant de facto à la nouvelle taille de son marché.

Ce mardi toutefois, ce projet est tombé à l'eau, noyant de fait tous les espoirs de sauvetage, et précipitant le naufrage définitif d'une entreprise, qui aura finalement vu son marché se refermer sur elle comme un piège.

Une entreprise naguère florissante, mais qui a pris de plein fouet la déferlante de la crise de 2008, survenue juste un an après l'acquisition d'une rotative de 16 pages, soit un investissement de 7 millions d'euros, qui n'aura finalement fait qu'alourdir la barque et abaissé sa ligne de flottaison, en pleine tempête...

Plus d'articles sur les chaînes :

Charente
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise