Heidelberg France affiche son dynamisme en 2013

La filiale française du constructeur allemand de presses offset met en avant ses gains de parts de marché l'an dernier.

Sur un marché français des presses offset en régression de -20% en 2013, par rapport à 2012, Heidelberg met en avant son dynamisme, s'appuyant pour cela sur les dernières statistiques établies par le SIPG, le syndicat professionnel des constructeurs de machines d'imprimerie.

Sur le marché global des presses offset, tous segments confondus, Heidelberg annonce ainsi 56% de parts de marché, en croissance de 16%, une croissance qui se retrouve sur chacun des 4 segments concernés, 35x50, 50x70, 70x100 et le grand format, 4 segments sur lesquels Heidelberg affiche son leadership, une première, avec des parts respectives de marché de 86%, 44%, 56% et 62%.

Cai Von Rumohr, directeur commercial de Heidelberg France déclare à cette occasion sur GraphiLine : "Nous remercions tous nos clients pour la confiance qu’ils nous ont témoignée. Nous leur devons ces résultats très satisfaisants alors que le secteur des industries graphiques reste difficile pour nous tous. Notre leadership technologique et notre expertise sur l’ensemble de la chaîne graphique font de Heidelberg un partenaire fiable et solide".

Il est à noter que le constructeur allemand s'est particulièrement développé sur le très grand format, segment qu'il n'a commencé à développer qu'à partir de 2009, tandis que le format 35x50, son marché historique tend à disparaître, happé par le développement des presses numériques de production.

Le coeur de marché de l'offset feuille est aujourd'hui le format 70x100 qui représente 70% du chiffre d'affaires du marché, le 50x70 devenant un marché de spécialité (packaging et applications spéciales), tandis que le 35x50 et les très grands formats sont des marchés de niche.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Paris
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...