Vol de billets et descente de police à l'imprimerie Oberthur Fiduciaire (35)

Du rififi dans l'impression de pesos dominicains, à Rennes.

De l'extérieur, le bâtiment n'a rien d'engageant, entre les fils de fer barbelés, les multiples caméras et autres barrières anti-intrusion.

Ce bâtiment situé à Rennes n'est pas une ferme de serveurs de Google ou la succursale d'une banque, mais une imprimerie. Pas une imprimerie ordinaire, qui délivre cartes de visite, mais une imprimerie spécialisée dans l'impression sécurisée, et notamment de billets de banque.

Une imprimerie qui exporte sa production dans le monde entier et au sein de laquelle les contrôles sont draconiens.

Sans doute pas suffisants toutefois, puisque la PJ parisienne, épaulée par le SRPJ de Rennes ont démantelé lundi matin un trafic de billets de banque fabriqués par l'imprimerie Oberthur, et interpellé deux de ses salariés, dont l'un sur son lieu de travail.

Ils sont soupçonnés d'avoir dérobé des rames de pesos dominicains sur leur lieu de travail, pour les massicoter à leurs heures perdues, avant que de les écouler à Paris.

Le coup de filet de lundi a permis d'appréhender 9 personnes. Les deux employés de l'imprimerie étaient parvenus à déjouer les très stricts contrôles dont ils faisaient l'objet, en s'enroulant les rames de billets autour du corps !

Selon la police, le butin s'élèverait à plusieurs centaines de milliers d'euros. Le vol remonterait à l'été dernier, mais la direction de l'imprimerie s'en serait rendu compte en septembre, suite à l'appel d'un numismate...

Plus d'articles sur les chaînes :

Ille-et-Vilaine
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise