L'imprimerie Edicolor Numérique (35) se lance dans l'étiquette adhésive avec une rotative jet d'encre TAU de chez Durst

Le jet d'encre faible migration poursuit son inexorable progression sur le marché de l'impression d'étiquettes.

Pour l'imprimerie Edicolor Numérique, de Bain-de-Bretagne (35), l'innovation ne doit pas s'arrêter, pas plus que la conquête de nouveaux marchés.

A ces fins, cette imprimerie numérique, initialement positionnée dans le grand format et le numérique de production, par le biais notamment de deux presses Nexpress de chez Kodak, a décidé d'adresser un nouveau marché très porteur, à savoir celui de l'étiquette adhésive.

Un marché sur lequel elle se positionnera sur les courts et moyens tirages de qualité, par le biais d'une rotative jet d'encre du constructeur italien Durst, la fameuse TAU, découverte une première fois sur le dernier salon de l'emballage, mais dont le modèle définitif a été présenté lors de LabelExpo.

Ciblant les marchés de l'agroalimentaire et de la santé-beauté, l'imprimerie Edicolor s'est montrée très sensible à l'encre à faible migration, développée par Durst et Sun Chemical, qui procure un avantage comparatif majeur à cette rotative, du fait de sa conformité aux pratiques Eupia, à l’ordonnance Suisse RS817.023.21, aux directives Européennes ainsi qu’aux exigences de Nestlé Packaging.

En parallèle à cette rotative, l'imprimerie Edicolor a opté pour une ligne de finition  LeoMat Digitakt du constructeur allemand Rotocontrol, qui traité les opérations de pelliculage, de coupe à fond en passant par le vernis UV sélectif.

Plus d'articles sur les chaînes :

Ille-et-Vilaine
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise