L'imprimerie Cartonnage du Château met en service sa première presse KBA

Cette imprimerie belfortaise est spécialisée dans les emballages et packaging en carton compact mais aussi en microcannelure.

Grande première pour l'imprimerie Cartonnage du Château.

L'entreprise basée à Grandvillars, non loin de Belfort, vient en effet de mettre en service sa première presse offset KBA, une Rapida 105 cinq couleurs, dotée d'un groupe vernis acrylique en l'occurrence, une presse qui lui permet d'imprimer non seulement du carton compact, mais aussi de la microcannelure.

Fondée en 1987, l'entreprise était initialement spécialisée dans la transformation du carton compact. Son rachat en 1992 par le groupe GiePac, spécialiste réputé de l'ondulé lui ouvre les portes de ce nouveau marché. Cédée 6 ans plus tard à Saica, la société est reprise par son directeur, Marc Royer en 2004.

Connaissant bien son usine, Marc Royer sait bien que le site souffre du manque d'investissements opéré par ses différents propriétaires au fil des années. Le parc machine affiche ainsi 30 ans d'âge moyen.

L'industriel se lance alors dans un vaste plan d'investissement qui dope le chiffre d'affaires (2.6 millions d'euros - +350%) et développe ses effectifs, qui doublent en 8 ans, passant de 8 à 16 salariés.

La sociéte procède ensuite à l'acquisition d'une autoplatine Bobst tout en optant, en parallèle pour une nouvelle presse offset de chez KBA, une première pour la société.

Spécialiste du "mouton à 5 pattes", la société souhaitait en effet s'équiper d'une presse particulièrement flexible.

Marc Royer explique les raisons de son choix sur GraphiLine : "J’ai choisi KBA sans hésiter et sans avoir vu de machine, car KBA a une excellente réputation sur le marché. Plus de 80% des cartonniers qui veulent renouveler leur parc se décident au bout d’un an de réflexion et d’études approfondies pour KBA. Ils ne peuvent pas tous se tromper. De plus, les KBA Rapida sont les seules presses offset du monde pouvant passer de la micro­ cannelure. Comme l'un de nos objectifs majeurs était de pouvoir remplacer avec une seule machine, notre ancienne presse offset et notre presse flexo, le choix de KBA était une évidence. C’est également la qualité d’impression et la flexibilité de la machine qui nous ont convaincues. Puisque nous faisons beaucoup de petites séries, la réduction des temps de lavage et de calage était primordiale". 

Dotée du changement de plaques robotisé, d'un lavage automatique CleanTronic, du pack micro­cannelure et du système de contrôle et de correction couleur online KBA ErgoTronic ColorControl, cette Rapida 105 doit permettre à l'imprimerie d’augmenter ses capacités de production de façon notable.

Ce, en réduisant ses coûts, pour un meilleur niveau de qualité, comme le précise Marc Royer : "Jusqu’à maintenant, nous étions obligés d’imprimer de la micro­cannelure 1,6mm en flexo au détriment de la qualité. Avec la nouvelle presse, nous pourrons l’imprimer en qualité offset et proposer une alternative intéressante au contrecollé". 


Plus d'articles sur les chaînes :

Territoire Belfort
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise