Transcontinental imprimera des emballages souples pour l'alimentaire

Le groupe québécois rachète Capri Packaging, une filiale de Schreiber Foods, et ses deux usines établies à Clinton, dans l'État du Missouri, qui emploient 200 personnes pour un chiffre d'affaires de 100 millions de € (133 millions $ US)

Le plus important imprimeur Canadien continu son plan de diversification en investissant dans le secteur de l'emballage.

Pour le président de Transcontinental, François Olivier, cette acquisition permettra de diversifier les activités de l'entreprise, qui pourra également compter sur des revenus annuels estimés à 72 millions $ US, garantis. La société se devait d'agir de la sorte afin d'être en mesure d'accroître ses revenus. «La tendance n'est pas à la croissance dans l'impression et le secteur des médias est en pleine transformation», a-t-il déclaré. «Nous devrons maintenant apprendre à travailler avec une nouvelle matière première, a ajouté le dirigeant. Le papier est très différent du plastique.» Le groupe estime que les marges peuvent varier de 15 à 20 % dans ce secteur.

La faiblesse du marché publicitaire a toutefois affecté les deux secteurs du groupe : l'impression et les médias. Cela a contribué à faire glisser les revenus de 5 %, qui sont passés de 525,6 millions (380 millions de €) à 499,3 millions de dollars (360 millions de €). Néanmoins, le groupe continu à afficher une croissance de ses résultats trimestriels en hausse de 9,55 % à 17,2 millions $ (12 millions de €).

L'emballage et plus particulièrement l'étiquette adhésive avait été sélectionné comme un axe de développement pour l'imprimerie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...