Victime de la grêle, Cartonnages Gil demande une procédure de sauvegarde pour laisser passer l’orage

Située à Saint-Marcel dans l’Eure, l’entreprise spécialisée dans la production de PLV et d’emballages fait l'objet d'une procédure de sauvegarde depuis fin février.

Le 27 juillet 2013, un violent orage de grêle détruit la toiture de l’entreprise Cartonnages Gil qui compte une centaine d’employés, et ravage l’atelier. Arrêt complet de la production pendant trois semaines plus deux mois de travail entravé.

Malgré un bon contrat d'assurance et une entente rapide sur le montant du sinistre, le remboursement de l’assurance se fait attendre. Et l’entreprise doit faire face aux travaux de réparations, de nettoyages, aux factures des fournisseurs, et à la baisse des commandes.

A la fin de l’année, la perte du volume de travail passe la barre des 25%. Avec un chiffre d'affaires d’un peu plus de 11,5 millions d'euros pour 2013, les pertes sur la période d’août à décembre atteignaient 1,6 million.

L’entreprise se tourne alors vers l’aide juridique disponible et demande à être placée en procédure de sauvegarde, procédure qui suspend le paiement des dettes, afin de permettre une organisation et retrouver une situation saine. Cartonnages Gil va donc fermer certains bureaux externes et se séparer de huit de ses salariés.

Une sortie de cette procédure pourrait être envisagée fin août si les indicateurs sont bons. D’ailleurs le P-DG, Jean-Louis Paul, affirme "la demande s’est traduit positivement sur le mois de mars. Et avril sera du même tonneau."

Plus d'articles sur les chaînes :

Eure
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

CARTONNAGES GIL recrute