TPG Story : les nominés du jeudi 17 mai

Cette deuxième journée de nocturne aura sans doute été la plus fréquentée. Les exposants tiennent toujours bon. Les visiteurs aussi...

Fach distribue et conçoit toute une gamme de matériels de finition et de postpresse qui en font une entreprise très bien placée et cotée dans le secteur. A retenir : une encarteuse-piqueuse d’entrée de gamme, conçue pour constituer le meilleur rapport qualité/prix possible. Quatre exemplaires sont déjà installés en France où ces machines de conception chinoise sont bien moins connues, cependant, que sur la plupart des marchés européens.

En vedette également sur le stand Fach, la ligne de routage Challenger II présentée ici, dans une configuration complète, par Nicolas Rocton, directeur commercial...

... la station de compression électrostatique RS 100 qui assure un bon maintien de la pile et le massicot RS 830 avec renvoi d’angle.

Opération cent pour cent ‘’Relations publiques’’ pour le Groupement des métiers de l’imprimerie (GMI), deuxième organisme représentatif du secteur

PrePageit - ainsi que ses versions PrePackit et PreLabelit - est la solution de flux choisie et conseillée par Tipag, l’importateur des CtcP basysPrint, qui occupait le stand contigu. Il est cependant ouvert à tout autre système de flux numérique et de gravure. Sur base Harlequin, cette solution est un véritable concept R.O.O.M. (Rip Once, Output Many) : il interprète, rastérise et trame tout à la fois.

Le président Monge recevait sur l’une des plus grandes surfaces de l’exposition. Heidelberg a profité de l’opportunité de TPG pour signer une charte de partenariat avec le Syndicat national des reprographes. Le stand mettait surtout en avant le système d’interfaçage MasterPrint-CP 2000, la Speedmaster74-DI, dont une dizaine d’exemplaires sont à présent en service en France...

...et la nouvelle gamme de Printmaster 74 qui succède aux S-offset.

Toujours aussi disponible et ouvert, Stéphane Liévain ! D’autant que le stand de Kodak Polychrome Graphics (KPG) ne manquait pas d’intérêt dans une atmopshère de liberté retrouvée. KPG, délié de ses engagements avec les marques de matériels, est, en effet, en phase de renouer avec des partenaires qui ne sont pas liés, eux-mêmes, à des fournisseurs de consommables : Barco, Screen... Particulièrement remarquée : la plaque thermique sans traitement Navajo, dont un prototype était exposé sur un CtP TrendSetter 40 watts. Encore perfectible, elle est néanmoins d’ores et déjà adaptée aux courts tirages avec des trames pouvant aller jusqu’à 200 lpi.

L’Approval XP poursuit une belle carrière. Deux exemplaires ont été commandés par Hafiba et YMCK. Dans le secteur de la presse, La Liberté de l’Est a signé pour un NewSetter de la dernière génération (180 plaques/heure) dont 35 unités ont d’ores et déjà été livrées en Europe depuis le dernier Ifra. Enfin, la distanciation avec les anciens partenaires fabricants de matériels autorise aussi de s’en rapprocher, de nouveau, lorsque ce rapprochement peut se traduire par une diversification ou un complément de gamme : dans cet optique, KPG s’apprête à reprendre la commercialisation des systèmes presse de CreoScitex.

Pour Jeff Stoffels, responsable marketing de Xeikon (à g.) et Sylvain Bacquaert, qui a en charge la ventes des solutions couleur en France, TPG était l’occasion d’annoncer la création d’une structure de ventes directes pour la couleur en France, après le noir & blanc. Dans cette logique, Xeikon France va reprendre peu à peu, et au plus tard avant octobre 2002, la totalité de la vente de ses matériels sur le sol français. Un réseau indirect sera néanmoins maintenu avec MAN Roland, Océ, Xerox et IBM. Mais sans Drytone.

TPG était également l’occasion de montrer trois presses en exclusivité dont deux couleurs et une monochrome. Cette dernière, la Varypress T800, est issue de la technologie Nipson - la magnétographie - que Xeikon a repris l’année dernière. On voyait cette machine pour la première fois en France, connectée à un système de vision Axode et à un poste de travail GMC. Elle bat de vrais records de vitesse.

Grande première également pour deux autres Xeikon : la presse couleur feuille CSP 320 D et sa version bobine au format B2 (notre photo) : la DCP 500 D.

Demain : le vendredi 18 mai... et un petit sondage sur TPG !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...