Berger-Levrault paie son recentrage

Le chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre 2001 s'élève à 121,1 millions de francs.

Il est en baisse de 10% par rapport au chiffre d'affaires pro forma de 134,7 millions de francs pour le premier trimestre 2000 (185,4 MF en données publiées). La lecture des chiffres 2001 doit être faite en comparaison avec les données pro-forma de 2000, pour tenir compte de la profonde mutation opérée par le groupe. L'année 2000 a en effet été marquée par la sortie du métier de l'imprimerie, fortement déficitaire, dans le cadre de l'accord passé avec le groupe Maulde & Renou, pour donner naissance à Actis, nouvel acteur de l'imprimerie doté de la taille critique. La baisse de 10% du chiffre d'affaires à périmètre comparable est relative au recentrage de l'activité BL Document sur son core-business (acquisition, numérisation, restitution), sans effet négatif sur sa rentabilité. Le mois dernier, Berger-Levrault avait annoncé un chiffre d'affaires de 695,2 millions de francs pour l'exercice 2000 avec un effectif moyen en France de 685 personnes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...