Canon arrive sur le marché de l'emballage

Canon propose désormais une solution de finition en ligne, avec le système Océ InfiniStream pour la dépose de vernis et la découpe des emballages cartonnés

L’impossibilité de produire à l’échelle industrielle est l’une des raisons majeures de la faible présence de l’impression numérique sur le marché des emballages cartonnés. La production d’emballages cartonnés nécessite des solutions de dépose de vernis, de découpe haute précision et d’empilage performantes.

Le leader mondial sur le marché de l’image et du document, Canon, compte devenir un acteur clé du secteur de l’emballage et ambitionne de proposer une alternative sérieuse aux systèmes offset feuille à feuille.

Depuis de nombreux mois, il a élaboré avec Tresu Group et Bielomatik, le système d’impression en continu, Océ InfiniStream, qui surpasse les systèmes numériques actuels en termes de productivité et de formats imprimés. Avec une vitesse d’impression de 120 mètres à la minute, il produit 14 400 feuilles de format B2 (50 x 70 cm) ou 7 200 feuilles de format B1 (70 x 100 cm) par heure sur une laize de 711 mm.

Océ InfiniStream combine le module d’impression optimisé Tresu webCoat pour l’impression en flexographie et la dépose de vernis, le nouveau massicot à commande numérique bielomatik CFS di72, et un empileur à palettisation continue.

Le carton imprimé reçoit une couche de vernis UV standard ou une couche de vernis aqueux. Il est ensuite découpé en feuilles et empilé sur des palettes, prêt pour les opérations ultérieures telles que le façonnage ou la décoration (dorure à chaud, gaufrage...). Le système gère tous les formats de feuille de B2 et B1, jusqu’à 1 060 mm de longueur.

En novembre dernier, Canon testait sa première solution de finition en ligne pour la dépose de vernis, la découpe et l’empilage d’emballages cartonnés chez l’imprimeur d’emballages Leupold à Schwabach, en Allemagne.

Peter Wolff, le directeur commercial de l’impression chez Canon Europe, explique : "L’installation et les tests menés chez Leupold font partie de la stratégie "proof-of-concept" de Canon, qui consiste à élaborer des solutions d’emballage conjointement avec des clients importants, en vue de garantir une adéquation optimale de nos solutions avec les besoins du marché."

Pour Bernd Assmann de chez Leupold, le nouveau système de Canon est tout à fait pertinent : "L’évolution du marché montre clairement le besoin en solutions d’impression numérique en complément des technologies d’impression traditionnelles afin de satisfaire les exigences croissantes des marques en termes de coûts et de réactivité."

Et, selon lui, "la technologie Océ InfiniStream a réalisé des progrès considérables ces derniers mois. L’intégration d’une solution en ligne pour la dépose de vernis et la découpe est une étape majeure vers une solution industrielle complète d’impression numérique d’emballages cartonnés".

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...