Papier : rapprochement en vue Ence/Portucel

Le groupe espagnol de cellulose et le numéro deux portugais du papier sont entrés dans une phase de discussions en vue d'une collaboration future.

Née de la fusion de Portucel Industrial et de Papéis Inapa, Portucel est le second producteur européen de pâte kraft blanchie d'eucalyptus (BEKP) avec une capacité de 710 000 tonnes annuelles. L'année dernière, son bénéfice net a été multiplié par cinq à 77,2 millions d'euros. En décembre, Portucel a acquis les 40 % détenus par Arjo Wiggins dans le capital de son concurrent local Soporcel. En annonçant dernièrement à Madrid que l'accord de collaboration serait abordé la semaine prochaine par les conseils d'administration des deux entreprises, le président du groupe public espagnol SEPI, principal actionnaire d'Ence, a indiqué qu'il n'était pas encore permis de parler de fusion. De toute manière, cette éventualité sera possible uniquement lorsque Portucel, grand producteur de pâte d'eucalyptus et de papiers fins, aura été privatisée. Néanmoins, ce rapprochement a été rendu possible par l'entrée récente d'un consortium espagnol formé par la caisse d'épargne Caixa Galicia et les banques Banco Zaragozano et Bankinter à hauteur de 25 % dans le capital d'Ence. La part de la Sepi dans Ence tombe de 51 % à 26 %. L'Etat espagnol achèvera prochainement de céder sa participation à l'occasion d'une offre publique de vente.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...