Internet : Collabria cesse ses activités

On ne sait pas encore si les actifs du fournisseur américain de services sur Internet seront repris par un concurrent. Le site doit fermer aujourd'hui.

Les clients de Collabria, s'il en restait, ont subi des moments pénibles ces dernières semaines en se connectant au site. Et puis la nouvelle est tombée lundi : sauf miracle de dernière minute, les serveurs de San Mateo, en Californie, seraient éteints ce vendredi 22 juin, à 23 heures, heure locale. Il semble que ce scénario soit désormais inévitable. On voit mal un repreneur "chevalier blanc" venir au secours de Collabria, ASP parmi tant d'autres en plein naufrage. Collabria est relativement peu connu en Europe. Fondé en 1997, ce facilitateur américain, que dirigeaient Donal Armagnac, president et CEO (notre photo), et l'un des fondateurs, Alan Hu, chairman, proposait des services et logiciels destinés à faciliter les transactions commerciales via Internet. Son produit-phare s'appelait PrintCommerce. Le malaise de la firme américaine ne date pas d'hier : déjà en mai 2000, pour la Drupa, les animateurs du stand Collabria cachaient très mal une certaine démotivation grandissante dans leurs rangs...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...