Les chiffres des importations et exportations de l'industrie du livre imprimé

Les livres sont toujours les produits imprimés les plus importés en France.

Réalisé par l’Institut de développement et d’expertise du plurimédia, l’Idep, le rapport Regards sur les marchés de la Communication graphique, sorti récemment, présente les chiffres du commerce extérieur de l'imprimé et plus en détail du marché du livre.

La part des importations des livres dans la demande finale baisse de 4 points par rapport à 2012. Cependant les importations des livres restent à un niveau très supérieur à la moyenne des imprimés : 63 % de livres sont importés alors que les importations des tous imprimés représentent 27 %.

En 2013, les importations de livres baissent de 14 % et les exportations reculent de 16 %.

La baisse des importations s’explique par les mêmes raisons que la baisse de production en France soit la diminution de la demande et la stratégie d’ajustement des volumes par les éditeurs.
Pour l'Idep, cette baisse est aussi due à la faible activité du livre scolaire, qui est souvent produit à l’étranger.

Les deux années consécutives de baisse des importations permettent une amélioration du solde de la balance commerciale de la France.

L'Italie, principal fournisseur de livres importés en France

La part des importations provenant des pays de l’Union européenne des 15 a baissé en 2013.

Les volumes en provenance de l’Italie sont reculés de 10 %, mais elle demeure la première origine d'importations de livres imprimés.

Les importations en provenance des autres fournisseurs sont, elles aussi, en baisse, et plus particulièrement en provenance de l’Allemagne, du Royaume-Uni et des Pays-Bas.

Les volumes de la Chine sont en baisse mais dans une moindre mesure.

Par contre, la Roumanie a la plus forte augmentation des volumes importés, 30 %, et entre désormais dans les 10 principaux fournisseurs de la France.

Les exportations vers l'Allemagne en chute libre

La part de nos exportations à destination de nos partenaires de l’ ex Union européenne à 15 est en recul essentiellement en raison de la très forte baisse des tonnages destinés à l’Allemagne (- 64 %).
La Belgique reste la première destination des exportations de livres fabriqués en France avec un volume plutôt stable.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...