L'impression de données variables ouvre de nouvelles possibilités

La directrice marketing du pôle star de Mondadori, Nathalie Viard, a mis au point un grand jeu sur Télé Star, réalisé par l'impression de données variables. Une première en France.

Cette semaine, tous les exemplaires du magazine Télé Star contiennent un code unique. Sur les 1 200 000 codes imprimés, certains permettent de gagner un chèque. Réalisée par le groupe Sego avec des têtes impressions jet d'encre Kodak installées sur une rotative offset, cette impression de données variables à grande échelle sur un titre de presse est une première (les détails ici). 

Nathalie Viard, directrice marketing du pôle star du groupe de presse Mondadori, nous explique les avantages de cette technique.

"Il y a plusieurs choses qui m'ont particulièrement intéressé.

La première c'est qu'enfin, on pouvait innover sur le papier. Le papier n'est pas mort, on peut encore trouver des choses qui nous permettent d'innover.

La deuxième chose, c'est que je voulais vraiment montrer une complémentarité entre le print et le digital. Comme vous avez un code unique Télé Star, le seul moyen de savoir si vous avez gagné c'est d'aller sur le site et d'entrer votre code. Nous avons fait du coup de bonnes audiences sur le site depuis.

La troisième chose, c'est que je trouve que cela ouvre des développements autres que les concours. On peut imaginer beaucoup de développements notamment pour les annonceurs : personnaliser des publicités, je pense que cela va être un ressort intéressant. On peut imaginer faire du trafic chez nos annonceurs. Cela peut être aussi de la fidélisation, on peut peut-être relayer les cartes de fidélisation par le biais du print.
Je trouve que ça ouvre des perspectives et qu'il y a tout à créer."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...